Au crépuscule des contes


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Ailleurs] La Leçon d'Escrime

Aller en bas 
AuteurMessage
Vila n'Gürss
Plume de caillasse
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: [Ailleurs] La Leçon d'Escrime   Mer 23 Jan - 1:57

C’est avec difficulté qu’on distingue le croisement des épées au claquement de ses talons hauts sur les dalles en pierre ; à mesure que les armes s’entrechoquent, les pas s’accélèrent, se faisant pressés, presque impatients.

Quelques murmures qui s’échappent entre deux soupirs…

« Hmmm…. Elle y est encore… hmmm… elle y est toujours… »


La silhouette s’immobilise telle une statue, si bien que même sa respiration semble s’être interrompue. Les mains posées sur les hanches, ses yeux se braquent sur les duellistes.

« Nous n’y serons jamais à temps… nous allons prendre trop de retard… »

Les épaules hésitent. Un mouvement vers l’avant pour interrompre la séance puis un en arrière… il ne vaut mieux pas finalement. Alors le claquement de ses talons hauts reprend sur les dalles en pierre… Dix pas à gauche, les mêmes à droite et un soupir pour ponctuer le tout.

Ses mains sont moites.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziva v'Dani
Plume de caillasse
avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: [Ailleurs] La Leçon d'Escrime   Mer 23 Jan - 2:10

Coup de taille, coup d'estoc, son adversaire joue l'offensive. Avec souplesse, Ziva pare, et pare de nouveau, en se fendant de commentaires techniques.

Plus plié, les genoux, plus bas, les appuis, la moindre poussée vous déséquilibrerait. Visez moins haut, avec l'énergie, la lame a tendance à remonter, vous pourriez rater votre coup. Souvenez-vous, il faut viser le nombril pour tuer à coup sûr, même si ce n'est pas esthétique.


Elle para une dernière attaque, bloqua la lame adverse de son poignet, et mima une attaque dirigée vers le cou de son élève, un grand jeune homme brun.

Le cou tue aussi, mais plus vite. Simplement, on n'a pas le droit à l'erreur.


Elle se retourna et vit son autre cliente en train d'attendre, signes d'impatience en exergue. Elle reprit les deux lames émoussées.


C'est tout pour cette fois. Je m'absente quelques temps. Essayez de garder la forme, ou trouvez un autre maître d'armes.


Les épées retournèrent sur un petit ratelier, et Ziva se dirigea vers Vila.


Partons-nous dès maintenant ? Mes affaires sont quasiment prêtes. Il ne me manque que mes éléments vitaux.


Ce disant, elle se dirigea vers un grand coffre, qu'elle ouvrit grâce à une clé dissimulée dans son col. Elle en sortit trois poignards, une longue épée à deux mains et une ceinture à laquelle étaient attachés six couteaux de lancer. Puis un arc et un carquois, qu'elle garnit copieusement.


Je suis prête. Avez-vous étudié le chemin ? Je vous suis. Enfin...je vous précède sur la route que vous m'indiquerez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vila n'Gürss
Plume de caillasse
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: [Ailleurs] La Leçon d'Escrime   Mer 23 Jan - 2:41

Elle l'observait, comme fascinée, ne pouvant détacher son regard de cette danse... les corps qui s'évitaient soigneusement, les épées qui se cherchaient inlassablement.

"C'est fascinant... La lame est passée si près de son cou... il eût suffit d'un centimètre en plus et..."

Un sourire s'esquissa. Elle arrivait, enfin. L'élève repartait, penaud.

Ziva était un être sans détour, directe et Vila appréciait cela. Elle n'avait pas le temps, ni pour les futilités ni pour les verbiages inutiles... D'ailleurs, Vila avait rarement le temps pour quoi que ce soit ou qui que ce soit.

"Il le faut chère Ziva... Je ne saurai vous presser pendant vos leçons mais... nous ne pouvons attendre plus longtemps.

Vous savez à quel point j'exècre voyager de nuit... Si nous partons maintenant, peut-être aurons nous la chance d'arriver en soirée... je l'espère... je l'espère"

Répétait-elle en contractant tour à tour ses doigts pour y faire passer la circulation.

Des poignards, des couteaux...

Hmmm... Belle pièce cette épée... très intéressant... il faudra que je la voie de plus près...

"Hmm? Oui... oui... assurément. Ne vous préoccupez pas de cela. J'ai apprêté un fiacre qui nous mènera à notre destination au plus vite j'en suis sure.

Cela me laissera l'occasion de vous parler plus longuement de notre petite affaire.

Allons y. Mes bagages sont déjà dans la voiture. Ne tardons pas."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziva v'Dani
Plume de caillasse
avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: [Ailleurs] La Leçon d'Escrime   Mer 23 Jan - 3:02

Ziva attrapa son sac, léger compte tenu du fait qu'elle portait quasiment tout son poids sur elle, et descendit les quelques marches qui la séparaient de l'extérieur. L'élève était déjà reparti. Il progressait, mais il était inutile de le lui faire sentir. Les hommes sont comme ça, ils réagissent à l'orgueil. Celui-ci ne serait pas différent des autres.

Elle lança sans délicatesse son sac à l'arrière du "véhicule". Puis elle fit le tour de sa demeure, et alla chercher sa jument. Il ne serait pas dit que Ziva v'Dani voyagerait comme une ramollie.

Elle revint donc sur le dos de la jeune Thane. Ce serait l'occasion de lui adoucir un peu le caractère, la jeune pouliche ayant tendance à n'en faire qu'à sa tête.


Je préfère voyager par mes propres moyens. Ca me maintient en forme. Et je suis plus réactive d'ici. Or c'est pour ça que vous m'employez, non ?


Elle réfléchit, voyant la tenue de la marchande.


Si vous voulez, je peux dépêcher un domestique pour jouer les cochers. Mais il m'est avis que vu le percheron attelé, vous n'aurez pas grand peine à le diriger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voix du Destin
Plume de bronze
avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 04/11/2007

MessageSujet: Re: [Ailleurs] La Leçon d'Escrime   Mar 29 Jan - 14:29

Donne la moi sacrebleu !

Nan ! Elle est à moi… si tu la veux, viens la cherch…


Une châtaigne comme réponse. Sous l’impact, l’os craque, le sang gicle.

Le poing serré sur une bourse remplie d’or, il n’est pas dit que le jeune Greji se laissera faire. Son butin, c’est lui qui l’a chipé à la bourgeoise du coin et il n’est pas question qu’il se la laisse reprendre, même par plus grand et plus fort que lui !

Renversé par le choc, le nez rougi, le môme enrage mais serre le poing de plus belle. Entre le grognement et le cri de guerre, il se relève d’un bond et se jette sur Karl, un vaurien de 14 ans qui n’a connu que la rue et prêt à en découdre pour s’approprier ce qui n’appartient ni à l’un ni à l’autre.

La ruade fait son effet et les deux voleurs à la tire se retrouvent sur le pavé pour savoir lequel aura de quoi se payer la soupe ce soir. Un poignard est sorti, sa lame fend une chair trop jeune. C’est une mare qui nourrit la terre à présent. La bourse est ramassée, Karl détale comme un lapin.

Derrière lui, il entend déjà une femme hurler au meurtre, appeler la garde…

Vite. Essoufflé par l’effort, c’est l’adrénaline qui pousse ses jambes à fuir. Une fois cette grande bâtisse de pierre contournée, il sera trop loin et n’aura plus rien à craindre.

Vite ! Trop occupé à surveiller ses arrières, le jeune Karl ne voit pas la jument qui lui barre le passage. Dans son élan, le choc est terrible, il prend l’animal de plein fouet, s’écroule sous les coups de sabots d’une Thane effrayée qui se cabre à la renverse…

La bourse gît, déchirée, laissant respirer les pièces d’or tant convoitées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vila n'Gürss
Plume de caillasse
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: [Ailleurs] La Leçon d'Escrime   Mar 29 Jan - 17:06

Alors qu’elles sortaient de la demeure d’un pas rapide, le carrosse s’approcha, soulevant un nuage de poussière tout autour. Le cocher, un vieux bougre aux traits sévères, en descendit pour ouvrir la portière latérale. Il restait là, inerte, attendant les deux dames.

Ziva jeta son sac, ajoutant un peu plus de poids au véhicule déjà surchargé par les bagages de Vila… deux grandes malles en cuir solidement attachées au toit par un cordage serré.

Vila restait interloquée, la lèvre mordue par désappointement. Elle n’aimait guère voyager seule, d’ailleurs elle n’aimait guerre les voyages en fait, ils la rendait nerveuse, plus que de raison. C’est pourquoi elle tolérait la compagnie d’un tiers en ces circonstances. Sans compter qu’elle se sentait en sécurité avec Ziva… Ziva et son attirail d’armes naturellement.

« Mais… je… enfin…. je pensais que… »


Souffla-t-elle alors que Ziva partit chercher sa monture. Elle agrippa son poignet gauche de la main droite, jouant avec ses bracelets, un des nombreux tics qui l’envahissait souvent, alors que Ziva revenait en selle.


« Au meeuuuurtre ! Gardes ! Gaaaaaardes !! »


La voix éclaircit par un raclement, elle lança :

« Je… je comprends… C’est que je pensais faire route avec vous mais si vous préférez…. cela va de soi… je prendrai la voiture et le cocher qui va avec… je ne suis pas en tenue pour le remplacer et il est bien payé pour le trajet.

Alors allons-y puisqu’… »


Sa voix se brisa dans un cri étouffé. Un jeune homme venait de débouler dans la rue et heurta la jument avant de s’effondrer… mais ce n’est pas son corps étendu qui attira le regard de Vila, ni l’impressionnant cabrage de Thane, la bourse renversée à terre plutôt et le reflet doré qui s’en échappait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziva v'Dani
Plume de caillasse
avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: [Ailleurs] La Leçon d'Escrime   Mar 29 Jan - 17:18

Ziva était tranquillement arrêtée à côté de l'encombrant véhicule, prête à prendre la route dès que tout serait prêt. Un cocher ? Bah. Il n'entrait pas dans les plans de protection. Une riche marchande, oui. Un vieux qui fouette des canassons, fallait pas pousser. On n'engageait pas une maîtresse-lame pour jouer les gérontologues.

C'est à ce moment qu'un gamin déboula dans la ruelle, précédé de cris appelant à la rescousse les représentants de la loi, quels qu'ils soient. Il alla s'encastrer contre les jambes de sa monture, qui poussa un hennissement aigu et manqua de la renverser. Elle vida les étriers tout en tenant les rênes, et sauta à terre, tentant de calmer la jument de la main droite. De la gauche, elle avait dégainé son épée, et pointait le fuyard, plus précisément sa gorge nue. Elle fit deux pas, caressa le cou de la pouliche encore excitée - décidément, si tout le voyage se passait comme ça, c'est pas demain la veille qu'elle deviendrait plus docile - et mit le pied sur la bourse et les pièces d'or autour.


Donne moi une raison, une seule, de ne pas te couper la jugulaire.


Elle avait pointé son regard sur le pauvre garçon à terre. Elle avisa qu'il portait un poignard à la ceinture, et approcha encore sa lame de la veine, jusqu'à l'effleurer.

Tuer, oui. Fuir, oui. Mais faire peur à SA jument, non, cent fois non. Combien de temps faudrait-il pour qu'il rende le dernier soupir si elle lui faisait juste une petite entaille ? Deux minutes ? Une heure ? Pourrait-il se soigner ?

Elle était absorbée par cette idée purement scientifique. Elle n'écoutait pas les cris, ni les courses approchant. Elle avait oublié qu'elle marchait sur une petite fortune en pièces d'or.

L'idée la tentait. Mais elle avait peur que sa camarade de voyage la considère comme dérangée, ensuite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voix du Destin
Plume de bronze
avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 04/11/2007

MessageSujet: Re: [Ailleurs] La Leçon d'Escrime   Mar 29 Jan - 17:34

Disciplinée, la garde a promptement réagi à l'agression. Deux hommes sont en train de tenter de soigner le blessé, et quatre ont suivi les indications des badauds pour essayer de rattraper le fuyard. Les bruits de leurs courses cadencées commencent à résonner aux oreilles des deux presque voyageuses et de leur cocher.

Ils finissent par arriver dans la rue qui précède le croisement. Une voix de femme leur nomme la direction choisie par le petit meurtrier, et ils reprennent leur marche forcée.

Pendant ce temps, le garçon ne bouge pas. Il a les yeux rivés tantôt sur la lame qui le menace, tantôt sur celle qui la tient. Puis il se met à jeter des coups d'oeil apeurés alentour, cherchant une issue qui ne vient pas. Il esquisse un mouvement, mais l'épée l'accompagne, alors il y renonce.

Puis il commence à lancer des regards désespérés à cette grande et belle femme qui accompagne la guerrière. Quelque chose comme "Sauvez-moi, je vous en prie, je ferai ce que vous voudrez, mais d'abord, dites-lui d'arrêter."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vila n'Gürss
Plume de caillasse
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: [Ailleurs] La Leçon d'Escrime   Mar 29 Jan - 22:32

« Noooonn !!

Ziva ! Que faites vous ?! »


La main posée sur la bouche, comme pour en réprimer les cris d’indignation, Vila trépignait sur place, bouillonnante. Fébrile, ses yeux scrutèrent les alentours tandis que ses oreilles sifflaient au son de la garde qui approchait.

« Je vous en prie Ziva… »


Soupira-t-elle au bord de l’évanouissement, se jetant aux pieds de la maîtresse d’armes.

« Je… je vous en prie… regardez où vous marchez ! Diantre ! »


Il ne lui était pas coutumier de manipuler des objets étrangers sans mettre ses gants mais tant pis, le temps pressait et l’argent est de l’argent. C’est donc de ses doigts à la peau délicate qu’elle ramassa la bourse tant qu’elle pût, arrachant pièce par pièce sous la semelle de sa compagne.

Sans même y regarder de près, elle fourra la bourse ainsi reconstituée dans son escarcelle, non sans un sourire de satisfaction et le soupir qui avec.

« Aaahhhh… Hum… Et bien… finissez en au plus vite je vous prie… Je préfère ne rien avoir à faire avec la garde… quoi que nous n’ayons rien à nous reprocher… »


Ajouta-t-elle en lançant un regard inquisiteur au jeune gaillard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziva v'Dani
Plume de caillasse
avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: [Ailleurs] La Leçon d'Escrime   Mer 6 Fév - 22:20

Ziva laisse sa lame traîner durant quelques secondes sur la gorge de sa petite victime, avec un sourire en coin, attendant que la commerçante ait fini d'exprimer sa vénalité au grand jour. Bah, au moins, elle serait certaine d'avoir quelque rétribution pour son travail d'escorte.

Rien à nous reprocher ? Mais un pareil voyou, je ne sais pas si on nous reprocherait grand chose...


Son regard est toujours planté dans celui du garçon, puis elle range son épée, fait quelques pas, et remonte en selle.


Cependant, je m'en voudrais de salir ma propre rue. Partons-nous, ou attendons-nous de faire notre rapport à la garde ?


Eperonnant sa monture, elle prend la liberté de démarrer et de faire quelques pas. Si elle avait bien jaugé le gamin, il préfèrerait se taire plutôt que de la rappeler à son mauvais souvenir, et comme elle l'avait laissé libre, elle imaginait, sans prendre la peine de se retourner, qu'il avait déjà pris la poudre d'escampette.

Quant aux gardes, ils ne verraient passer que deux respectables dames qui ne peuvent décemment rien avoir à faire avec pareil sacripan. Et puis s'ils n'étaient pas trop nombreux, dans le pire des cas, elle en ferait son affaire, même si elle y répugnait. Sa conception de l'ordre serait atteinte. Mais on n'interférait pas avec sa mission, bon sang !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voix du Destin
Plume de bronze
avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 04/11/2007

MessageSujet: Re: [Ailleurs] La Leçon d'Escrime   Jeu 7 Fév - 0:20


Clac ! Clac ! Clac ! Clac !

Quelques mètres plus loin à peine, le claquement sourd des sabres le long des jambes se fait entendre… la garde est proche. D’un instant à l’autre, elle atteindra la rue, bloquant toute issue par delà possible.

Toujours à terre, presque suppliant, le voyou comprend son malheur quand il voit la grande dame se jeter à terre pour accaparer sa bourse mal acquise. SA bourse néanmoins !

La bourse ou la vie ?

Une question qu’il a souvent posée, mais pas à soi même.
La bourse ou la vie… Clac ! Clac ! Clac ! Clac !

Peut-être ni l’un ni l’autre finalement… à moins que… la guerrière range son arme quand ses yeux le poignarde. Un regard qui glace le sang du jeunot et sèche les larmes sur ses joues.

Pas une minute à perdre ! Ni une ni deux… le gamin, la gorge libérée, est sur ses pieds et détale aussi vite que ses jambes lui permettent.

Tant pis pour l’or.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Ailleurs] La Leçon d'Escrime   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Ailleurs] La Leçon d'Escrime
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Noël en Laponie et ailleurs
» la généalogie d'ici et d'ailleurs à Ceyreste (13)
» première nuit ailleurs qu'à la maison pour zélie
» dormir avec bébé ailleurs
» S'installer ailleurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au crépuscule des contes :: Melassën est mort :: Les Extérieurs-
Sauter vers: